Les photos & vidéos de la Vogue des Noix sont disponibles

Chez les Appelous et Appelouses, habitants de Firminy, tous les ans au mois d'octobre a lieu la traditionnelle « Vogue des Noix », qui reste une fête foraine d'importance et qui se termine par le célèbre « Corso » créé en 1971 par M. Théo Vial Massat, ancien maire de Firminy. Elle commence toujours le samedi et se termine le dimanche de la semaine suivante par le traditionnel « Corso ». C'est la troisième fête foraine la plus importante de France. Cette année, la FASAM était représentée parmi les sociétés musicales .

Firminy se situant à plus de 10h de parcours en autocar et comme des prestations devaient être assurées le samedi et le dimanche, le rendez-vous pour le départ était prévu aux heures plutôt matinales. Cela n'empêcha pas les fasamiens et fasamiennes, toujours assidus, d'être présents bien avant l'heure pour prendre possession des places et embarquer les bagages et instruments. Une fois les places occupées, les musiciens pouvaient se reposer, discuter, écouter la musique, jouer aux jeux de société ou tout simplement admirer le paysage.

Arrivés en fin d'après-midi à Firminy, un guide était présent pour donner les premières consignes. Ce guide, par ailleurs très accueillant, allait accompagner la société tout au long du week-end. La FASAM se rendit dans une salle pour diner et en attendant d'être servi, certaines sociétés, dont la FASAM mirent un peu d'ambiance. Après le souper, les sociétés présentes devaient assurer une mini parade devant les autorités de la ville et le comité des fêtes. À 21H, une parade internationale nocturne était prévue. Participaient à cette parade nocturne, la Société Royale de Moncrabeau (Belgique); Troplet Clique (Suisse); les Majorettes Panenky (République tchèque); Tropic Carolo Combo (France) et la FASAM. Un public nombreux a pu admirer toutes ces sociétés. Le défilé terminé, les musiciens et musiciennes se sont dirigés vers leurs lieux de nuitées respectifs pour se reposer, car dès le lendemain de nouvelles prestations étaient prévues.

Le dimanche, dès 9h30, les musiciens et musiciennes ont été conduits au parc Vincent Brunom où après l’ouverture par l'Avenir Musical de Firminy et une courte présentation des sociétés par le comité des fêtes, les spectateurs ont eu l'occasion d'admirer une aubade des troupes internationales. Impatient de voir la FASAM à l'œuvre, le public s'écarta de façon à laisser toute la place disponible pour que les Fasamiens et Fasamiennes puissent assurer leur parade. Le public très impressionné a fortement applaudi. Ensuite les membres de la FASAM ont déjeuné en attendant le corso parade de l'après-midi. Le départ du 42e Corso Parade, composé de 5 pays, 16 groupes musicaux, 20 chars, 1000 participants et 18 associations, était prévu à 14h30.

En attente du départ, on pouvait déjà constater que nombre de personnes affluaient vers le circuit du cortège. Départ donné, les sociétés parcouraient la rue J. Jaurès. Une foule nombreuse tout au long du parcours attendait avec impatience le passage des sociétés. Lors du passage de la FASAM les spectateurs furent très étonnés de la qualité des shows. Les chorégraphies, la discipline dans les rangs ainsi que la qualité musicale furent particulièrement appréciées, à tel point que certains se demandaient si l'on ne faisait pas partie d'un corps militaire. La FASAM fut d'ailleurs fortement acclamée tout le long du parcours et certaines personnes, membres d'un comité des fêtes, étaient particulièrement intéressées par la prestation. Dès le corso terminé, la FASAM devait se préparer au retour, car certains membres avaient des obligations le lendemain. Une boisson et un lunch furent offerts et les Fasamiens et Fasamiennes prirent le chemin du retour pour arriver vers 4h30 au local.

Voilà, encore une sortie de 2 jours qui se termine. Comme toutes les sorties de plusieurs jours, les musiciens apprennent à mieux se connaître, ce qui conforte les liens d'amitié déjà bien ancrés. Ce sera certainement une des plus belles sorties 2013. On retiendra également la disponibilité du guide très sympathique ainsi que l'élan de solidarité des chauffeurs, qui suite à un problème technique, ont tout mis en œuvre pour que l'autocar puisse ramener les Fasamiens et Fasamiennes en toute sécurité à bon port.